Crédits en contentieux : existe-t-il des solutions ?

Pourquoi la banque refuse un prêt ?

Home/News / details

Pourquoi la banque refuse un prêt ?

Lorsqu’on sollicite un prêt auprès d’une banque, on s’attend à ce que notre demande soit acceptée et que les fonds soient rapidement disponibles. Cependant, il peut arriver que la banque refuse de nous accorder le prêt demandé, sans nous fournir une explication claire et précise. Cette situation peut être frustrante et déroutante, surtout si l’on a un besoin urgent de financement. Fichage à la BNB, mauvais profil emprunteur ou encore projet de financement inadapté, nous allons examiner les raisons les plus courantes pour lesquelles une banque peut refuser un prêt et ce qu’il convient de faire si cela vous arrive.

Pourquoi la banque refuse un prêt ?

Les raisons principales d’un refus de financement

Il existe trois raisons principales pouvant expliquer pourquoi la banque refuse un prêt en Belgique

Un mauvais profil emprunteur

Les banques ont une aversion bien connue pour les profils jugés instables. Les personnes âgées de moins de 25 ans, sans emploi, sans garanties et sans patrimoine sont perçues comme présentant un risque élevé pour les banques. Les prêteurs considèrent également d’autres facteurs pour l’approbation des prêts, tels que le nombre de personnes à charge, le revenu net ainsi que la capacité d’épargne.

Si la plupart de ces indicateurs ne sont pas favorables, cela peut expliquer pourquoi la banque vous refuse un prêt. Il convient de noter que les emprunteurs qui présentent des profils solides ont une stabilité professionnelle, des revenus élevés et une capacité d’épargne satisfaisante. Cependant, même si vous remplissez ces critères, les prêteurs considèrent qu’il y a un certain risque à accorder un crédit moins de six mois après avoir souscrit votre dernier emprunt. Il est donc préférable d’attendre un peu pour éviter un refus de prêt de la banque.

Une situation financière inadaptée à la demande de financement

Avant d’approuver toute demande de crédit, l’institution financière doit évaluer vos antécédents financiers ainsi que vos revenus. Votre capacité à subvenir à vos besoins essentiels, exprimée en termes de « reste à vivre » après le remboursement de vos prêts et le paiement de vos dépenses courantes, doit être suffisante pour maintenir votre niveau de vie actuel. Pour éviter un refus de votre demande de prêt, il est donc essentiel de veiller à ce que votre taux d’endettement ne dépasse pas un niveau raisonnable.

Généralement, un taux d’endettement de plus de 33 % peut expliquer pourquoi la banque refuse un prêt. 

Un fichage à la Banque Nationale de Belgique

Avant d’accorder un nouvel emprunt personnel ou hypothécaire, les prêteurs sont tenus de vérifier les antécédents de crédit des demandeurs en consultant la Centrale des Crédits aux Particuliers (CCP), qui est une division de la Banque Nationale de Belgique. La CCP a pour mission de prévenir le surendettement en enregistrant tous les retards de paiement de plus de 3 mois. Si vous êtes répertorié sur la liste noire de la CCP, vous serez refusé pour tout prêt en Belgique. En outre, si vous avez plus de 1000 € de dettes impayées, la loi interdit aux prêteurs de vous accorder un prêt (conformément à l’article 77 §2 du livre VII du Code de droit économique).

Que faire si la banque refuse un prêt ?

Si la banque refuse votre demande de prêt personnel ou hypothécaire, voici quelques options qui pourraient vous aider : 

Améliorez votre situation financière

La première étape consiste à améliorer votre situation financière en cherchant à augmenter vos revenus, en limitant les dépenses superflues et en augmentant votre capacité d’épargne afin de disposer éventuellement d’un apport personnel pour un projet immobilier. Il est également important d’éviter de vous retrouver à découvert. Pour améliorer votre crédibilité auprès de la banque, vous pouvez envisager de demander à un co-emprunteur ayant une meilleure situation financière que la vôtre, tel que vos parents, vos grands-parents ou vos proches, de se porter garant.

Réduisez votre demande

Si votre demande de prêt a été rejetée en raison d’un taux d’endettement trop élevé, vous pouvez réduire le montant demandé et demander à votre courtier ou à votre banque quel est le montant maximum qu’ils seraient prêts à vous prêter. Si vos capacités de remboursement sont limitées, il est recommandé de demander un montant plus raisonnable. Pour trouver le montant idéal pour votre prêt et les mensualités correspondantes, pensez à utiliser des simulateurs en ligne.

Explorez d’autres options de crédit

Si un organisme de crédit a refusé votre demande, ne désespérez pas. Il suffit parfois de se tourner vers un autre prêteur pour obtenir une réponse positive. Vous pouvez également faire appel aux services d’un courtier en vue de vous assister dans vos démarches.